barre_multicolore

Le four à goémon de Penhors à Pouldreuzic

La côte est parsemée de fours à goémon. Ce sont des fours en pierres contruits à même le sol. Le goémon a été une source de revenus pour les «petits paysans» qui alliaient pêche et agriculture pour pouvoir subvenir à l’essentiel. Le brûlage du goémon, était un «plus à leur quotidien. Le goémon ramassé dans l’eau était séché, puis une fois brûlé servait à la fabrication de la soude. Cette activité disparût dans les années 1960.

 
logo_othpb_big